Rapidité Asm ou Prt sur solidworks

Bonjour à tous,
Est-ce plus rapide de faire une conception avec des pièces en PRT dans un assemblage ou un assemblages dans un seul fichier PRT.

Mon assemblages doit comporter environ 50 pieces de tolerie.

J’espère être assez clair…
Merci de votre avis.

1 Like

Tout dépend; si c’est 50 corps qui forment une pièce mécano soudée alors oui tu peux faire une part en multi corps.
Si c’est des pièces indépendante alors je te conseille 50 pièces dans un assemblage, voir plusieurs sous-ensembles selon ta conception.

5 Likes

En tout cas je te déconseille de faire une part avec 50 tôles pliées, attention la galère pour les mises à plat derrière et les mises en plans.

3 Likes

Bonjour;

Il vaut mieux, à mon avis, faire un assemblage 'SLDASM" de plusieurs pièces « SLDPRT ».
Cela facilitera les modifications éventuelles d’une de vos pièce, vous pourrez faire des mises en plan plus facilement (sans parler de mises à plat si ce sont des pièces de tôlerie) et réaliser des nomenclatures détaillées avec les bonnes quantités…
Donc OUI aux assemblages de pièces et NON aux pièces importées dans des pièces…

Cordialement.

3 Likes

La conception est actuellement fait en multicorps mais quand je fait une modification le fichier rame et il y a environ 600 fonctions

600 fonctions :scream::scream::scream:
C’est vraiment pas conseillé ça.
Il est clairement préférable de faire un assemblage.
Pour info je fais des parts avec plus de 100 corps dont 60 différents mais je n’ai qu’une trentaine de fonctions, c’est déjà très gourmand même en optimisant les fonctions.

4 Likes

Merci de votre retour, en bref il reste quand plus intéressant de faire un ASM de PRT que un PRT seule en général, et quand est il pour les modifications de conception? est-ce plus facile en PRT ou un ASM?

Ba en fait … c’est presque mit dans le nom de tes fichiers :
PRT pour Part ou Pièce en français
ASM pour Assembly ou Assemblage en français

Après, il y a toujours des cas particuliers ou tu contournes ça … mais dans l’ensemble, c’est quand même fait pour concevoir une pièce puis la mettre en relation avec d’autres pièces dans un assemblage.

Une règle qui est assez simple pour te guider : si ca se démonte et se tient seul => fichier PRT. A contrario, si tu as besoin d’avoir d’autre pièce pour la maintenir => fichier ASM
(les pièce mécano-soudée faisant exception. Et là le multi-corps trouve tout son sens : plusieurs corps pour faire une seule pièce :slight_smile: )

2 Likes

moi je dirait que ça dépend si tu travail avec des formes bien connu alors un asm est mieux par contre si tu fais du r&d alors travailler sur une pièce c’est plus simple.

2 Likes

Il existe un intermédiaire : l’asm avec des pièces virtuelles. ça évite d’avoir à gérer les noms de fichiers quand on décline un concept.
Par contre, des fois, c’est un peu instable.
Mais si vous en êtes à 600 fonctions dans vote arbre modèle, c’est clair qu’il faut basculer sur un asm. Quitte à créer des liens entre les pièces le temps de la conception (liens qu’il faudra casser par la suite).

4 Likes

Qu’entends tu par lien?

1 Like

Il est possible en éditant une pièce dans le contexte de l’asm, de la lier à une autre pièce (entraxe de trous par ex).
C’est ce genre de lien qu’il faudra casser une fois la conception terminée.

2 Likes

ok c’est ce qu’il me semblait mais pourquoi les cassé à la fin de ta conception?

1 Like

Parce que les liens se casse parfois.
Tu modifies une pièces les liens des autres exploses et tu te retrouves avec un assemblage explosé!
Ou autre chose tu souhaite recopier le projet et le modifié et tu te retrouves dans la m…
Il m’arrive de dessiner dans le contexte (nom de la méthode)
Mais je romps les lien très rapidement et re-côte dans les esquisse pour pouvoir modifier par la suite.
Tout comme tout dessiner dans une pièce cela comporte trop d’inconvénient.
(contraintes cyclique, temps de chargement très long et problème pour modifier…)

3 Likes

Merci de votre retour

En tôlerie, le seul cas dans le quel j’ajoute des pièces dans un fichier pièce, c’est pour ajouter des écrous / goujons soudés.
ça me permet de les faire apparaitre en mise en plan pièce pour ne pas les oublier.

Une fois le fichier STEP généré et envoyé chez le métallier, dans sa bécane type découle laser il peut « désactiver » les corps des écrous pour ne pas être embêté et ses gars à l’atelier ont bien le plan avec les écrous dessus pour ne pas les oublier, ça a fait ses preuves de nombreuses fois.

1 Like